logo
  • entete7
  • entete1
  • entete2
  • entete3
  • entete4
  • entete5
  • entete7
  • entete6
  • entete7
  • entete7
  • entete7
  • Accueil

Bienvenue

imagebienvenueL’Association Culturelle Marcel Légaut a pour mission de transmettre la pensée de  Marcel Légaut, un spirituel pour notre temps. Marcel Légaut (1900-1990), dont la particularité était d’associer la recherche spirituelle avec la vie communautaire.

Poursuivant cette approche, nous proposons chaque année des rencontres à la Magnanerie, située dans le village perché de Mirmande (Drôme).

L’œuvre de Marcel Légaut, habitée par une exigence d’authenticité humaine permet d’approcher les questions de l’existence que chacun se pose à un moment de sa vie.

  • ANFlash9
  • ANFlash9
  • cinemaspiritualite

Edito juin 2017

            La question de l’origine de la prière tamoul de Légaut a été posée à Mirmande à Pâques. J’ai consulté au retour des textes sur et de Henri Le Saux. Et sans difficulté j’ai trouvé dans Plénitude de l’être. Vie et enseignement de Sri Gnanananda écrit par Henri Le Saux (Editions Accarias L’originel) ces pages p.140-141. La rencontre de Henri Le Saux et du gourou Gnanananda eut lieu en 1955. Le texte est  sans doute l’écho d’une pratique plus ancienne.

Sri Gnanananda : « De quelque manière qu’on s’y prenne, il s’agit de faire sa demeure au dedans, même si , au moment final, l’idée même de ce « dedans » doive elle-même être abandonnée : y  regarder, y entrer, s’y établir, plonger encore plus avant et finalement y disparaître (…)        « O Toi qui  es venu dans le fond de mon cœur,

donne-moi d’être attentif seulement

 à ce fond de mon cœur !

O Toi qui es mon hôte dans le fond de mon cœur, 

donne-moi de pénétrer moi-même

 dans ce fond de mon cœur !

O Toi qui es chez Toi dans le fond de mon cœur,

donne-moi de m’asseoir en paix

dans ce fond de mon cœur !

O Toi qui seul habites dans le fond de mon cœur

donne-moi de plonger et de me perdre

en ce fond du fond de mon cœur !

O Toi qui es tout seul dans le fond de mon cœur

donne-moi de disparaître en Toi,

dans le fond de mon cœur ! »

Lire la suite

Quelques nouvelles juin 2017

Conséquences de l’exercice de l’obéissance de fidélité et de l’adhésion de foi.

               Pourtant il est des signes qui manifestent la présence de cette obéissance et de cette fidélité. Mais ce sont des signes qui ont besoin d’être reconnus…

               Sur le plan de l’action, ces signes peuvent être un certain ordre dans l’activité journalière, une certaine maitrise du temps, une certaine organisation réfléchie des occupations, l’économie, le calme et la patience dans l’usage des moyens,  le soin et le fini dans l’ouvrage en voie d’exécution ou achevé, toutes qualités qui ne sont pas seulement les conséquences de résolutions qui d’ailleurs, à l’expérience, se montrent dans ce domaine difficiles à tenir…  Ces qualités, aucune imitation non plus ne peut suffire à les promouvoir; elles relèvent de ce qu’on est en profondeur, là où s’enracine la vie spirituelle, mais où cependant ne sont absentes ni l’hérédité, ni peut-être plus particulièrement la toute première éducation maternelle.

              Arbre brouillard Sur le plan de l’adhésion, on peut noter la modération dans la manière dont on affirme, la discrétion avec laquelle on propose ce que l’on pense, l’absence de sectarisme et de propagandisme, tant il est évident que les accès à la pensée et à l’action qui ne sont pas seulement du dire et du paraître, sont particuliers, et que chacun doit les découvrir par lui-même. Les cadences du cheminement personnel, qui n’est pas seulement fait d’impulsions et d’entraînements, sont également fort diverses; chacun doit s’y soumettre, et nul ne peut les hâter.