logo
  • entete2
  • entete1
  • entete3
  • entete4
  • entete5
  • entete7
  • entete6
  • entete7
  • entete7
  • entete7
  • entete7

Actualités

Quelques nouvelles mai 2019

L’HOMME À LA RECHERCHE DE SON HUMANITÉ.

ChIV : L’INTELLIGENCE DE SA MORT  / Sous-Chapitre II , 8 et 9ème sous-titres:

 

 « L'intelligence de sa vie prépare celle de sa mort » ( p 83. Aubier)

 

Ainsi, l'homme entrevoit le terme de son long chemin déjà inscrit en lui comme en filigrane dès son départ. Sa mort elle-même lui apparaît peu à peu dans son originalité propre. Il en comprend la nécessité non pas biologique mais spirituelle, d'autant mieux que, saisissant le sens profond de son existence, il découvre que celle-ci exige de lui pour s'accomplir une dépossession de soi toujours plus totale. Dépossession de soi et intelligence de « sa mort » grandissent ensemble. Elles s'aident à s'établir en lui. Sa mort est ainsi pour lui plus que la mort. Nul autre ne saurait mourir de cette mort. Elle est sa mort ; elle lui est essentielle. Sans doute comme toutes les morts elle brisera son corps. Elle pourra le submerger et le défigurer aux yeux de ceux qui ne voient que les apparences. Cependant, elle sera l'aboutissement de son existence. Grâce à son cheminement spirituel, il n'ignore pas que sans elle il ne saurait s'atteindre dans sa totalité, là où la vie fait encore écran par les distractions et les préoccupations qu'elle impose. Il n'ignore pas qu'il portera, par elle, le fruit qui se formait lentement en lui et qui autrement ne serait pas parvenu à maturité.

Lire la suite